Aller au contenu

Comment le stress affecte-t-il les règles ?

Vos règles ont du retard depuis plusieurs jours ? Pas de panique, il ne s’agit pas forcément d’une grossesse. Ce dérèglement de votre cycle peut aussi être provoqué par le stress. Vous l’ignorez ? Alors vous êtes ici à la bonne adresse. Vous pourrez mieux comprendre ce phénomène dans la suite, et découvrir comment une période de stress peut influencer le déroulement de votre cycle menstruel.

Mieux comprendre le trio : hormones, stress et cycle menstruel

Pour commencer, il est important de savoir que les règles et le cycle menstruel sont des phénomènes qui dépendent en grande partie des hormones. A leur tour, l’équilibre et la production des hormones peuvent être perturbé par plusieurs facteurs externes parmi lesquels on retrouve le stress. Voilà donc clairement établie le lien entre le cycle menstruel, les hormones et le stress.

Le stress est un sentiment négatif qui sollicite davantage l’organisme. Il provoque la production en grande quantité de plusieurs hormones que sont :

  • ·        Le cortisol encore appelé l’hormone du stress
  • ·        L’adrénaline encore appelée l’hormone guerrière.

Dans notre analyse visant à découvrir l’impact du stress sur les règles, nous allons nous intéresser en particulier au cortisol. Cette hormone est normalement sécrétée par les glandes surrénales, et joue plusieurs rôles importants pour le bon fonctionnement de l’organisme. Entre autres choses, elle :

  • ·        Régule le taux de glycémie et la pression artérielle
  • ·        Agit comme un anti inflammatoire naturel dans le corps
  • ·        Favorise le développement des os.

Pendant une période de stress, cette hormone est libérée en quantité importante, supérieure à la normale. De ce fait, elle affecte d’autres processus naturels de l’organisme que sont :

  • ·        La production de neurotransmetteur chargé de réduire les douleurs
  • ·        La sécrétion de la progestérone et de l’œstrogène, ce qui agit sur l’ovulation
  • ·        La sécrétion de TSH et de l’hormone T4, ce qui conduit à un dérèglement de la fonction ovarienne.

C’est ainsi que le stress peut retarder les règles pendant plusieurs jours et même au-delà. Ce sentiment peut aussi favoriser les symptômes du syndrome prémenstruel avec des douleurs plus intenses qu’à l’accoutumé.

Le stress peut-il stopper les règles ?

Cela peut sembler difficile à croire, mais il est tout à fait possible d’observer une absence totale de règles, provoquée uniquement par un sentiment de stress. Cela se produit lorsque la femme est soumise à un stress et de manière prolongée. Dans ce cas, elle n’a plus ses règles et cela peut durer jusqu’à trois mois consécutifs. On parle alors d’aménorrhée.

Toutefois, il est important de savoir que plusieurs autres facteurs physiques peuvent provoquer une aménorrhée. C’est pour cette raison qu’avant de penser à un éventuel dérèglement de l’état mental, à un sentiment de stress ou d’anxiété, il est conseillé d’écarter d’abord les autres causes. Ainsi, l’absence de règles pendant plusieurs mois consécutifs peut être provoquée par :

  • ·        Une période d’allaitement prolongé (ici on parle d’aménorrhée de lactation, une période au cours de laquelle la femme n’ovule pas et n’a pas de menstruations)
  • ·        Un cas de ménopause précoce ou physiologique
  • ·        Une grossesse
  • ·        Une maladie auto-immune telle que le diabète de type I, la maladie de Crohn, un lupus, une polyarthrite rhumatoïde, etc.
  • ·        Une intervention chirurgicale effectuée sur l’utérus telle qu’une amputation du col, un curetage, etc.
  • ·        Une dystrophie ovarienne encore connue sous le nom du syndrome des ovaires poly kystiques
  • ·        Une méthode de contraception hormonale comme par exemple l’implant contraceptif, pouvant provoquer une absence totale de règles
  • ·        L’anorexie.

Si aucun de ces facteurs n’est responsable de l’arrêt de vos menstruations, alors il faudra consulter un professionnel en psychologie pour un suivi rigoureux de votre santé mentale. Vous devrez trouver des solutions efficaces pour dépasser et éliminer rapidement le stress qui vous envahit, afin de retrouver à nouveau un cycle normal.

Le stress peut-il influencer la durée du cycle ?

Nous avons déjà démontré que le stress pouvait avoir un impact sur le retard ou l’arrêt des menstruations. Cela n’a donc rien de surprenant de découvrir que ce sentiment peut aussi influencer la durée de votre cycle. En effet, s’il s’avère que pendant une période de grand stress votre cycle devient irrégulier, pas de panique. Tout devrait revenir à la normale au bout de quelques semaines.

En d’autres termes, si votre cycle dure soudainement 15 jours, ou même 45 jours au lieu des 28 jours habituels, il n’y a pas lieu de s’alarmer aussitôt. Toutefois, si le problème persiste pendant plusieurs mois, alors à ce moment il faudra consulter un gynécologue. Il est important de ne pas prendre ce problème à la légère, car il peut s’agir d’un symptôme d’une maladie grave comme le développement d’un kyste de l’ovaire.

En résumé, le cycle menstruel peut facilement être bouleversé par le stress ou d’autres sentiments comme l’anxiété ou la dépression. Il est donc important de prendre soin de sa santé mentale, afin de rester en bonne santé sur le plan physique.

Trouver une culotte de règles de qualité

Les moyens de protection hygiéniques sont toujours plus nombreux et fort heureusement pour les femmes, il y a un choix toujours plus large. Si vous cherchez une protection interne totalement invisible qui sera confortable et qui sera bonne pour votre santé, vous pouvez suivre le lien précédent. Il sera possible de retrouver facilement entièrement conçue et créée en France. Ainsi, en plus de prendre soin de votre peau, vous contribuerez à l’environnement en investissant dans une culotte menstruelle qui ne parcourra pas des milliers de kilomètres avant d’arriver jusque chez vous. 

Vous pourrez retrouver de nombreux modèles de culottes de règles différentes sur le et rassurez-vous, ce n’est pas parce que ce sont des culottes de règles que vous aurez forcément une culotte qui ne sera pas élégante. Vous pourrez vraiment retrouver des culottes qui correspondent parfaitement à vos envies et à vos goûts. Il sera également possible de retrouver des maillots de bain menstruels. Ces sous-vêtements ne permettront aucune fuite, et aucune odeur ne se dégagera. Vous aurez également l’assurance d’avoir un produit qui vous permet de prendre soin de votre intimité, qui ne rentrera pas en contact avec des produits chimiques.