Aller au contenu

Peut-on avoir un sein plus gros que l’autre ?

soulager un mal de téton
499views

La poitrine d’une femme est naturellement asymétrique, quelle que soit la taille ou le volume de son bonnet. Il est donc impossible d’avoir des seins de taille exactement pareille. Cependant, chez certaines femmes, la différence entre les 2 seins peut être plus prononcée que d’autres. Cela peut faire naître des complexes chez des jeunes filles d’avoir un sein plus gros que l’autre. Pourtant, ce n’est pas du tout anormal, surtout que cette différence mammaire n’a aucune incidence sur l’allaitement quand il y a un bébé, ou la santé en général.

Qu’est-ce qui fait qu’on a un sein plus gros que l’autre ?

Il n’existe pas de femme avec des seins de bonnet parfaitement identiques naturellement. D’ailleurs, aucun membre du corps n’est exactement pareil. On a tous un bras légèrement plus grand que l’autre, une oreille un peu plus grande, un pied un peu plus grand que l’autre, etc. En réalité, il y en a toujours un qui est légèrement plus gros ou plus petit que l’autre, parmi nos membres. A ce niveau, cela concerne aussi bien les hommes que les femmes.

Pour ce qui est de l’asymétrie des seins chez les femmes, celles qui développent un vrai complexe sur leur poitrine, ont souvent une différence plus évidente de taille ou de volume. En effet, il peut arriver qu’un sein fasse le double du bonnet de l’autre, ce qui peut complexer. Cela arrive souvent au moment de l’adolescence, quand la jeune fille se rend compte que ses seins sont différents de celui des autres personnes de son entourage ou sur les écrans.

Que faire quand on a des seins asymétriques ?

Il faut d’abord comprendre que des seins de bonnets identiques n’existent pas. Ensuite, il y a toujours un sein avec plus de volume que l’autre, et surtout, rassurez-vous, cela n’a rien à voir avec la santé.

Se poser les bonnes questions

En dehors des cas où la différence mammaire est vraiment marquée, l’asymétrie des seins n’existe parfois que dans votre esprit. Alors essayez de prendre l’avis de votre entourage. Il peut s’agir de votre mère, votre sœur, vos amies, votre petit ami, votre mari, qui vous disent comment ils trouvent vos seins. Essayez de vous regarder dans un miroir sans à priori et sans vous dénigrer pour voir si réellement vos seins ont un problème.

De même, il faut savoir qu’avoir un sein plus gros ne vous empêchera pas d’avoir un bébé ou de procéder à un allaitement normal. Cela n’aura pas d’incidence sur le lait maternel non plus, ni sur la quantité de lait dans les seins. Cette asymétrie mammaire n’aura pas non plus d’effet sur la santé du bébé. En cas de grands doutes, l’avis d’un médecin vous renseignera mieux sur votre santé mammaire et l’incidence que cette asymétrie pourrait avoir sur la santé de votre bébé, sur l’allaitement…

Comment faire pour s’accepter ?

Commencez par comprendre que personne n’est parfait, et qu’on n’est pas souvent tendre avec soi-même. En effet, on exagère souvent nos propres défauts, tout en étant beaucoup plus tolérant concernant les autres. Prenez simplement soin de vous et de votre corps. Cela peut être à travers un peu d’activités physiques, de l’esthétique, des soins bien-être. Le but de tout cela est de vous accepter, de vous aimer tel que vous êtes. 

Aussi, apprenez à voir ce que vous avez de beau aussi. Vous êtes bien fière d’une partie de votre corps, non ? Pour le reste, il est toujours possible de camoufler les petites imperfections par des astuces. Vous pouvez choisir votre lingerie avec soin par exemple, en rembourrant un peu le côté où le bonnet a un volume moins gros.

Notons que dans les cas où la différence est vraiment importante, au point d’agir sur votre bien être, une chirurgie mammaire peut être faite. Cela permettrait de corriger un peu la différence. Cependant, l’asymétrie sera toujours présente, mais beaucoup moins prononcée. Attention, il faut consulter un médecin et peut-être un psychologue, avant d’avoir recours à la chirurgie.