Aller au contenu

Sport et cancer du sein: Quels sports peuvent être adaptés ?

aquagym

Être diagnostiqué d’un cancer de sein est une nouvelle très difficile à accepter qui marque très souvent le début d’un long combat. Dans le processus de traitement, le sport est indispensable et inestimable aussi bien pour la santé des patients que pour leur bien-être. Alors quels sont les bienfaits du sport dans la phase de traitement du cancer de sein ? De plus, quelles sont les activités sportives que peuvent pratiquer des patients souffrants d’un cancer de sein ?

Qu’est-ce que l’activité physique adaptée (APA) ?

L’activité physique adaptée ou APA est considéré aujourd’hui comme une forme non médicamenteuse de traitement du cancer. Ce traitement a généralement pour but d’élaborer un programme sportif qui convient aux patients en cours de traitement du cancer ou en rémission. L’APA participe à la réduction des effets secondaires des traitements comme la chimiothérapie et présente également d’autres avantages. L’activité physique adaptée est un programme développé en particulier pour les cancers du sein, du côlon, du rectum et de la prostate.

Quels sont les avantages de l’activité physique adaptée ?

La prescription d’un programme d’activité physique adaptée par un médecin traitant se fait dans un cas spécifique. Lorsque le diagnostic est établi, le sport peut permettre de réduire le risque de stress, d’anxiété et de dépression. La pratique régulière d’une activité sportive permet aux patients de garder le moral. Une fois le traitement défini et débuté par le patient, le sport permet de combattre efficacement la fatigue, les effets indésirables des traitements ainsi que la dépression qui peut en découler.

 Chez les patients hommes comme femmes ayant été opérés du cancer du sein, l’activité physique adaptée permet et favorise une meilleure récupération. En effet, certains patients une fois opérés présentent un lymphœdème ou gonflement du bras. Le sport adapté permet de réduire la douleur et le gonflement, améliore la mobilité du bras et lutte contre les rétractions cicatricielles.  Ce qui permet aux patients de vite reprendre en pleine forme les activités du quotidien comme c’est expliqué sur mistersport.fr. Les patients ayant eu une ablation du sein présentent très souvent un taux de dépression élevée, la pratique d’un sport adapté avec d’autres patients en rémission participe à l’amélioration de l’humeur. Enfin, de nombreuses études ont montré clairement que la pratique d’une activité physique régulière ainsi qu’une alimentation saine et équilibrée permettent de réduire de 20 à 50% des risques de rechute.

Quelles sont les activités sportives adaptées aux patients atteints du cancer de sein ?

Il existe une multitude d’activités sportives adaptées pour les patients souffrant du cancer de sein. Des sports comme l’athlétisme, aviron, le basket-ball, le canoë-kayak, la natation, l’aquagym, le yoga, le tennis de table, l’escrime, la boxe légère… sont recommandés. Les sports privilégiés sont ceux qui favorisent une sollicitation du buste et qui favorisent la mobilité de l’épaule du côté du sein atteint pour favoriser une récupération rapide après le traitement. Par contre, si le traitement du cancer du sein est d’ordre chirurgical, il est préférable d’attendre la cicatrisation totale du sein avant de se remettre ou de pratiquer un sport adapté.

Pour les patients en rémission, il existe généralement deux types de sport réadaptés pour ces derniers et fortement recommandés par les médecins. Il s’agit de l’escrime et du canoë. Ils permettent au buste et au sein opéré de faire des mouvements afin de garantir une bonne rémission. Il existe aujourd’hui beaucoup de centres de soins spécialisés dans le traitement du cancer de sein. Une équipe pluridisciplinaire de professionnels de la santé et du bien-être vous accompagne et vous propose un programme et des séances de sport collectif ou privé pour vous aider à mieux récupérer. Il est très souvent constitué de médecins traitants, mais aussi de kinésithérapeutes, de nutritionnistes, d’oncologues et de professeurs de sports adaptés. De plus, les sports collectifs adaptés sont plus recommandés par les spécialistes de la santé. Cela permet surtout aux patientes de se retrouver dans un environnement qui favorise la compréhension, évite le risque d’isolement ou de solitude. L’activité physique adaptée et collective permet de partager des expériences autour de la maladie et de créer de belles relations.